Mine d’uranium, Australie Agrandir l'image

Informations sur l'image

Mine d’uranium, Australie
Yann ARTHUS-BERTRAND

Photographie d'Art de Yann ARTHUS-BERTRAND du parc national de Kakadu en Australie et dispose d’importantes ressources en uranium L’uranium approvisionne en combustible le parc nucléaire mondial, essentiellement réparti entre les États-Unis, la France et le Japon.

Caractéristiques
Orientation Paysage
Couleur Marron

Mine d’uranium, Australie

Yann ARTHUS-BERTRAND

Photographie d'Art de Yann ARTHUS-BERTRAND du parc national de Kakadu en Australie et dispose d’importantes ressources en uranium L’uranium approvisionne en combustible le parc nucléaire mondial, essentiellement réparti entre les États-Unis, la France et le Japon.

Nos formats
Formats

390,00 € TTC

Faire un don à la Fondation

Par l'acquisition de cette oeuvre vous pouvez contribuer à des actions concrètes pour l'environnement, en réalisant un don de 3% du montant de votre achat à la Fondation GoodPlanet.
La Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, a pour objectifs de mettre l’écologie au cœur des consciences et de promouvoir le vivre ensemble.

Une Fabrication 100 % Française

Un savoir faire reconnu, une exigence de qualité permanente.

Impression par l’Atelier Yann ARTHUS-BERTRAND
Tous les tirages sont imprimés à la commande, contrôlés et signés par Yann ARTHUS-BERTRAND dans son atelier situé en plein cœur de Paris.
Un certificat d'authenticité est fourni avec chaque photographie.

Pour l’encadrement, nous avons sélectionné la société Images Collées. Forte de plusieurs générations d’encadreur, elle collabore avec les Musées, Galeries d’Art, salles d’Exposition,... son savoir faire est une référence pour les professionnels.

Points de fidélité

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 290 points de fidélité. Votre panier totalisera 290 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 58,00 €.


Partager

Carte Cadeau

Pour être sûr de faire plaisir...

Offrez tout l’univers de Yann ARTHUS-BERTRAND avec la carte cadeau Hemisgalerie.
Vous laisserez toute la liberté de choix à votre destinataire.

Montant à partir de 50€, création et téléchargement directement sur notre site, valable un an y compris sur les promotions.

A déposer au pied du Sapin pour les fêtes.

En savoir plus

Le parc national de Kakadu, en Australie, dispose d’importantes ressources en uranium (10 % des réserves mondiales) réparties sur trois gisements : Ranger, Jabiluka et Koongarra. Bien qu’ils soient situés à l’intérieur du périmètre d’un espace protégé et figurent depuis 1981 sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, ces gisements en sont statutairement exclus. Le projet d’ouverture d’une mine sur Jabiluka, site réputé le plus riche au monde en uranium, a été abandonné après cinq ans de bataille judiciaire entre les entreprises minières et les aborigènes Mirrar, propriétaires traditionnels de ces terres sacrées. Seul le site de Ranger bénéficie d’une autorisation d’extraction. Dans cette zone de rejets de déchets, de larges asperseurs arrosent les berges afin de réduire les risques de propagation de poussières, laissant des dépôts de sulfates. Avec deux autres grands gisements sur son territoire, l’Australie possède plus du quart des réserves mondiales connues de minerai et produit environ un quart des 40 000 tonnes d’uranium extraites chaque année dans le monde. L’uranium approvisionne en combustible le parc nucléaire mondial, essentiellement réparti entre les États-Unis, la France et le Japon. En 2006, l’Australie a signé avec la Chine un accord de « coopération dans l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire ». Déjà équipés de 16 réacteurs (26 autres sont en construction), les Chinois prévoient de doubler leur production d’énergie nucléaire avant 2020 grâce à l’uranium australien.

Personnalisation

Après avoir enregistré votre personnalisation, n'oubliez pas d'ajouter le produit au panier.

Texte

loader

* champs requis