Récolte d’Ananas, Côte-d’Ivoire Agrandir l'image

Informations sur l'image

Récolte d’Ananas, Côte-d’Ivoire
Yann ARTHUS-BERTRAND

Photographie d'Art de Yann ARTHUS-BERTRAND, récolte d’Ananas, Abidjan, Côte-d’Ivoire. Il y a 10 ans, la Côte-d’Ivoire était le premier exportateur d’ananas frais vers l’Union européenne.

Caractéristiques
Orientation Paysage
Couleur Vert

Récolte d’Ananas, Côte-d’Ivoire

Yann ARTHUS-BERTRAND

Photographie d'Art de Yann ARTHUS-BERTRAND, récolte d’Ananas, Abidjan, Côte-d’Ivoire. Il y a 10 ans, la Côte-d’Ivoire était le premier exportateur d’ananas frais vers l’Union européenne.

Nos formats
Formats

390,00 € TTC

Faire un don à la Fondation

Par l'acquisition de cette oeuvre vous pouvez contribuer à des actions concrètes pour l'environnement, en réalisant un don de 3% du montant de votre achat à la Fondation GoodPlanet.
La Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, a pour objectifs de mettre l’écologie au cœur des consciences et de promouvoir le vivre ensemble.

Une Fabrication 100 % Française

Un savoir faire reconnu, une exigence de qualité permanente.

Impression par l’Atelier Yann ARTHUS-BERTRAND
Tous les tirages sont imprimés à la commande, contrôlés et signés par Yann ARTHUS-BERTRAND dans son atelier situé en plein cœur de Paris.
Un certificat d'authenticité est fourni avec chaque photographie.

Pour l’encadrement, nous avons sélectionné la société Images Collées. Forte de plusieurs générations d’encadreur, elle collabore avec les Musées, Galeries d’Art, salles d’Exposition,... son savoir faire est une référence pour les professionnels.

Points de fidélité

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 290 points de fidélité. Votre panier totalisera 290 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 58,00 €.


Partager

Carte Cadeau

Pour être sûr de faire plaisir...

Offrez tout l’univers de Yann ARTHUS-BERTRAND avec la carte cadeau Hemisgalerie.
Vous laisserez toute la liberté de choix à votre destinataire.

Montant à partir de 50€, création et téléchargement directement sur notre site, valable un an y compris sur les promotions.

A déposer au pied du Sapin pour les fêtes.

En savoir plus

Il y a 10 ans, la Côte-d’Ivoire était le premier exportateur d’ananas frais vers l’Union européenne. La production est passée de 231 000 tonnes en 1999 à 73 000 tonnes en 2007, et les exportations ont été divisées par trois. Si ce secteur est depuis longtemps en crise, celle-ci a été amplifiée à partir de 2002 par la guerre civile larvée qui mine le pays. D’abord à cause des routes bloquées, mais surtout parce que la question des terres cultivables est essentielle dans la genèse du conflit. En effet, les Ivoiriens reprochaient violemment aux immigrés, en majorité burkinabés et maliens, qui représentent plus de 30 % de la population, de s’enrichir sur leurs terres. Dans la région de Bonoua, les immigrés ont même été enjoints d’abandonner la culture de l’ananas, principale ressource du département. Outre la crise politique qui a secoué la Côte-d’Ivoire, les pays d’Afrique de l’Ouest dans leur ensemble doivent faire face à la concurrence des plantations industrielles des pays d’Amérique latine qui dominent désormais le marché européen. Ces derniers ont, à l’initiative de la société étasunienne Del Monte, développé des variétés d’ananas qui entrent plus vite en production et supportent mieux le transport. En 2005, l’Union européenne a aussi augmenté ses exigences, tant en ce qui concerne la traçabilité que les taux de résidus chimiques sur les fruits et légumes qu’elle importe.

Personnalisation

Après avoir enregistré votre personnalisation, n'oubliez pas d'ajouter le produit au panier.

Texte

loader

* champs requis