Mont Everest, Népal Agrandir l'image

Informations sur l'image

Mont Everest, Népal
Yann ARTHUS-BERTRAND

Photographie d'Art de Yann ARTHUS-BERTRAND, mont Everest, Himalaya, Népal. Dans le massif de l’Himalaya, le mont Everest, point culminant de la planète, s’élève à 8 848 m d’altitude. Sagar-matha, « celui dont la tête touche le ciel » en népali, ou Chomolongma, « Déesse-Mère du monde » en tibétain, porte aussi le nom du colonel britannique George Everest, chargé en 1852 d’établir le relevé cartographique des Indes.

Caractéristiques
Orientation Paysage
Couleur Blanc

Mont Everest, Népal

Yann ARTHUS-BERTRAND

Photographie d'Art de Yann ARTHUS-BERTRAND, mont Everest, Himalaya, Népal. Dans le massif de l’Himalaya, le mont Everest, point culminant de la planète, s’élève à 8 848 m d’altitude. Sagar-matha, « celui dont la tête touche le ciel » en népali, ou Chomolongma, « Déesse-Mère du monde » en tibétain, porte aussi le nom du colonel britannique George Everest, chargé en 1852 d’établir le relevé cartographique des Indes.

Nos formats
Formats

390,00 € TTC

Faire un don à la Fondation

Par l'acquisition de cette oeuvre vous pouvez contribuer à des actions concrètes pour l'environnement, en réalisant un don de 3% du montant de votre achat à la Fondation GoodPlanet.
La Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, a pour objectifs de mettre l’écologie au cœur des consciences et de promouvoir le vivre ensemble.

Une Fabrication 100 % Française

Un savoir faire reconnu, une exigence de qualité permanente.

Impression par l’Atelier Yann ARTHUS-BERTRAND
Tous les tirages sont imprimés à la commande, contrôlés et signés par Yann ARTHUS-BERTRAND dans son atelier situé en plein cœur de Paris.
Un certificat d'authenticité est fourni avec chaque photographie.

Pour l’encadrement, nous avons sélectionné la société Images Collées. Forte de plusieurs générations d’encadreur, elle collabore avec les Musées, Galeries d’Art, salles d’Exposition,... son savoir faire est une référence pour les professionnels.

Points de fidélité

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 290 points de fidélité. Votre panier totalisera 290 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 58,00 €.


Partager

Carte Cadeau

Pour être sûr de faire plaisir...

Offrez tout l’univers de Yann ARTHUS-BERTRAND avec la carte cadeau Hemisgalerie.
Vous laisserez toute la liberté de choix à votre destinataire.

Montant à partir de 50€, création et téléchargement directement sur notre site, valable un an y compris sur les promotions.

A déposer au pied du Sapin pour les fêtes.

En savoir plus

Dans le massif de l’Himalaya, le mont Everest, point culminant de la planète, s’élève à 8 848 m d’altitude. Sagar-matha, « celui dont la tête touche le ciel » en népali, ou Chomolongma, « Déesse-Mère du monde » en tibétain, porte aussi le nom du colonel britannique George Everest, chargé en 1852 d’établir le relevé cartographique des Indes. Mais ce n’est que le 29 mai 1953 que le « toit du monde » sera foulé pour la première fois par l’alpiniste néo-zélandais Edmund Hillary et le sherpa népalais Norgay Tensing. Perçues comme invincibles et immuables, les montagnes de l’Himalaya sont pourtant en pleine mutation écologique. La hausse des températures dans la région (+ 1 °C depuis 1970) entraîne une fonte généralisée des glaciers, et les lacs d’altitude s’emplissent si rapidement que certains d’entre eux pourraient déborder ou rompre leur bassin, mettant en danger la vie de millions de personnes dans les vallées. Les trois quarts des glaciers himalayens reculent. Leur retrait a atteint en moyenne de 3,75 km sur 15 ans. A long terme, les conséquences seront considérables, car les glaciers de montagne sont la source des principaux grands fleuves et alimentent en eau un sixième de la population mondiale. Car à la manière d’un château d’eau, les glaciers soutiennent les débits d’étiage des cours d’eau.

Personnalisation

Après avoir enregistré votre personnalisation, n'oubliez pas d'ajouter le produit au panier.

Texte

loader

* champs requis